Scénarios pédagogiques

Dans le guide pratique Comment concevoir un enseignement ?, Manuel Musial, Fabienne Pradère et André Tricot (De Boeck, 2012) proposent une démarche de conception de l’action d’enseignement autour de 3 activités clés (p.69) :

  • La définition des contenus à enseigner (transposition didactique) : notions-clés, liens structurels et organisationnels + objectifs d’apprentissage
  • La planification (la manière de les enseigner) : tâches des élèves et de l’enseignant, prise en compte de la motivation, de la métacognition et de l’évaluation
  • La définition des ressources (les moyens pour les enseigner) : traces écrites de l’élève et du professeur, supports pédagogiques, configurations de la salle

Ils définissent une situation d’enseignement comme « le contexte dans lequel la tâche d’apprentissage va être mise en oeuvre » (p.55) et la tâche d’apprentissage, le « moyen d’atteindre le but avec des actions physiques et des opérations mentales, au sein d’une situation qui fournit des ressources et impose des contraintes. » (p. 54). Les principales tâches sont les tâches d’étude, les tâches de résolution de problèmes, les tâches de recherche d’information et enfin les tâches de dialogue.

Professeure documentaliste, ces termes m’étaient familiers et j’étais habituée à concevoir des séquences pédagogiques, se déclinant en séances précisant des finalités et des objectifs opérationnels, indiquant les compétences en jeu…

J’apprécie le terme de scénario régulièrement utilisé dans la formation (Master AIGEME) et, je constate, dans le elearning, qui reflète bien le processus de création dans lequel l’imagination a toute sa place.

Dans un des articles mis à disposition par M. Javaux (« Un outil réflexif pour concevoir un scénario pédagogique incluant les TIC »), dans l’UE Didactique du numérique, le scénario pédagogique est défini comme « le résultat d’un processus de conception d’une activité d’apprentissage ».

Les auteurs insistent sur les points suivants :

  • le processus s’inscrit dans un champ donné et aboutit à la mise en œuvre du scénario
  • la mise en œuvre s’inscrit à l’intérieur d’un ou plusieurs dispositifs
  • le processus doit tenir compte des différents facteurs agissant sur l’apprentissage

Si des facteurs extérieurs peuvent avoir un impact sur les apprentissages, il est en tout cas capital pour un enseignant d’avoir des notions sur la façon dont on apprend. Comment apprend-on? Quels sont les processus d’apprentissage?

Ce dernier point est l’objet d’un autre article proposé par M. Javaux et rédigé par les auteurs cités au début de ce billet:

« Prendre en compte les apprentissages lors de la conception d’un scénario pédagogique »

http://rechercheformation.revues.org/1483

musial-pradere-tricot-formats-et-processus-dapprentissage

Figure 2 : Les processus d’apprentissages correspondant aux formats de connaissance

(à retrouver également p.49 : Comment concevoir un enseignement? De Boeck,

collection Guides Pratiques. Former et se former, 2012)

Caroline Brassard et Amaury Daele, les auteurs de « Un outil réflexif pour concevoir un scénario pédagogique incluant les TIC », proposent un outil de conception de scénario pédagogique à partir d’une comparaison de modèles de design pédagogique, d’entretiens avec 13 enseignants et d’observation de cours.

Les 17 dimensions retenues sont entendues comme une liste de questions à se poser lorsqu’on désire mettre en place un scénario intégrant les TIC. Ces questions sont organisées en quatre parties :

  • orientation et choix pédagogiques de départ
  • acteurs et rôles
  • activités
  • outils et processus

Nous arrivons à une intéressante grille d’analyse et/ou d’aide à la conception que nous pouvons retrouver ici : http://archiveseiah.univ-lemans.fr/EIAH2003/Pdf/n042-72.pdf

ou là : l’article annoté par mes soins :

2003-DAELE_BRASSART_Scenario_pedagogique

Cet outil est censé concerner les scénarios pédagogiques intégrant les TIC mais il peut servir pour n’importe quelle situation d’enseignement. Comme le titre de l’article l’indique, il incite avant tout l’enseignant à questionner sa pratique, à évaluer la mise en oeuvre des scénarios et réfléchir ainsi à des améliorations en agissant sur une ou plusieurs dimensions.

Une autre définition du concept de scénario pédagogique donnée par Emmanuelle Villiot-Leclercq dans l’article « Genèse, réception, orientation et explicitation des scénarios pédagogiques » (Distances et Savoirs, 04/2007) :

« Pour les praticiens appartenant à une discipline ou à une communauté de pratique, il désigne la description écrite, structurée et partageable de ce qu’un enseignant prévoit de faire ou a fait. Pour le monde scientifique, notamment dans le domaine de l’informatique appliquée à l’éducation, le concept de scénario est vu comme « un ensemble ordonné d’activités, régies par des acteurs qui utilisent et produisent des ressources » (Paquette, 2005) ; il peut être formalisé afin de permettre son opérationnalisation sur une plate-forme. »

Dans l’enseignement secondaire, une base de données répertorie des scénarios pédagogiques : EDU’bases.

« Les sites de chaque discipline proposent une recherche générale mais aussi des recherches prédéfinies sur un niveau d’enseignement, sur des thèmes de programme ou encore pour des activités liées aux usages des technologies de l’information et de la communication (B2i, usages de ressources numériques …). »

Lien vers EDU’bases:

http://eduscol.education.fr/cid57544/edu-bases-des-usages-repertories-pour-les-enseignants.html

Publicités